Théatre en Français

Alexia Martín

13 oct 2023

Trinidad dans Pour que tu t'aimes encore

Résumé du spectacle

Après le succès de « Et pendant ce temps Simone veille », le seul en scène de Trinidad est un véritable voyage de l’enfance à l’âge mûr, un cocktail riche et savoureux comme une invitation pour chacun à s’interroger, à prendre conscience de sa valeur pour grandir et avancer (enfin !) ensemble. Avec un style psycho-humoristique inimitable, Trinidad bouscule joyeusement les codes et pousse chacun à s’aimer encore et… en corps.Écriture acérée, mise en scène pétillante, interprétation ébouriffante, scénographie cinématographique, Trinidad offre un spectacle drôlissime, intelligent et coquin.

AUSSI REVIGORANT QUE DÉPOUSSIÉRANT POUR L’IMAGE DE LA FEMME : UNE VÉRITABLE PÉPITE!


La Provence : C’est très intelligent ! Et quel rythme… on en sort boostées.


L’écho républicain : C’est jouissif et cela donne la banane… que l’on s’appelle Eve ou Adam ! Une pépite !


Le Parisien : Une ode à la liberté assumée


Fou de théâtre : Brillant, lumineux et extrêmement drôle… en Amazone de l’humour, elle m’a chopé dans ses filets.


NOTE D’INTENTION :La libération des femmes a-t-elle eu lieu ? Pas si sûr. Parfois, l’art fait plus avancer les mœurs que de longs discours. C’est le cas avec « Pour que tu t’aimes encore ». Lorsque j’ai rencontré Trinidad, elle m’a tout de suite plu. Voilà une femme libre. Elle a choisi de se moquer des difficultés qu’elle a rencontrées, tant dans sa vie amoureuse que professionnelle, prouvant que nos blessures peuvent aussi devenir nos forces. La femme est souple et adaptable tel le roseau. Lorsqu’elle sait se frotter au chêne, symbole masculin par excellence, rien ne peut lui résister. (Brigitte Lahaie)